Présentation

La Canopée
Un écosystème créatif à Namur

Les objectifs?
* Donner une visibilité aux créateur.trice.s et artistes locaux
* Redynamiser les rues namuroises
* Faire revivre les cellules commerciales disponibles.

Trois formules :
Ateliers-boutique // Pop-up store // E-Vitrine

Vous êtes artiste / créateur.trice et recherchez un espace pour visibiliser
vos créations ?
Vous êtes propriétaires et souhaitez mettre un espace à disposition ?

Contactez-nous : la canopée5000@gmail.com

Artistes Participant.e.s :

E-Design
Ana-Belen Montero
Lisa Joseph Creativity
Valérie Frippiat
Alya Bijoux

Lieux d’expositions :

Go Sensu, Bar japonisant – Rue des Carmes 50
Rue des Carmes 55
Arsène Café – Rue des Brasseurs 19
Poules à Lier – Place Marché aux Légumes 15

Avantages et objectifs du projet

Pour les créateurs :

• Les créateurs bénéficient d’un accès, à des prix abordables, aux infrastructures nécessaires au développement de projets artistiques ou créatifs a priori limités dans le temps.

• La communauté des créateurs est visibilisée dans sa diversité et le travail créatif par la mise en place d’interventions et/ou d’activités artistiques structurelles et structurantes.

• Les créateurs bénéficient d’un tremplin vers la vie professionnelle.

Pour les propriétaires privés et les pouvoirs publics :

• Le patrimoine est valorisé tout en conservant la possibilité d’une nouvelle affectation.

• Augmentation de l’attrait des surfaces disponibles à la location en les rendant vivantes.

• Les bâtiments sont chauffés, entretenus et occupés, ce qui empêche le squat et les dégradations.

Pour le public et la dynamique de la ville:

• La communauté des créateurs est impliquée dans un projet qui induit des processus durables par des solutions mutualistes, créatives et transversales qui mettent en oeuvre des synergies entre les différents acteurs (institutionnels, économiques…).

• Le public namurois a l’occasion de découvrir et de rencontrer des artistes locaux

• La communauté des créateurs génère des espaces de convivialité créatifs, ouverts sur le voisinage, le quartier … Elle impacte et dynamise son environnement, contribue au mieux vivre par des interventions plastiques, esthétiques, musicales, artistiques…

Les origines du projet

Le projet est né de la confrontation des réflexions, des connaissances du terreau créatif namurois et des projets croisés de L’Empreinte Belge et du CRC Namur.

Déjà lancé, d’une certaine manière, par le CRC (occupation de la crèche des petits pouyons, de l’ancienne fortis, de l’ancienne Deutsche Bank…), nous avons trouvé pertinent, étant donné la crise actuelle, de développer ce projet d’une nouvelle façon.

 

L’Empreinte Belge

Boutique dédiée aux créateurs belges, composée d’un espace de créateurs et artisans ainsi qu’un espace petite restauration et traiteur (La Cafète). La sélection de créateurs change tous les trois mois.
L’Empreinte Belge a lancé un label il y a trois ou quatre ans : «L’Empreinte Belge sort de ses murs ». L’objectif est d’aller à la rencontre du client et non l’inverse. La participation aux marchés de créateurs, de foire, salon, présentation créatives ou artisanales sont au programme. La bière, les marchés et les popup sont dans la stratégie marketing de ce label.

image

Le Comptoir des Ressources Créatives Namur

Le CRC propose des services aux créateurs.trices et artistes de la région de Namur afin de soutenir la création et la diffusion de tous types d’expression artistique. Toute personne qui se considère comme créateur.trice et aspire à vivre de sa création est invité.e à rejoindre notre réseau !

Dans les services développés par les Comptoirs des ressources créatives se retrouve le projet Rhiz[H]ome qui propose un premier accès à des ateliers sous forme de résidences à loyers modérés, ou des espaces occupés de façon temporaires, destinés à la visibilité et/ou à la vente, dans des bâtiments vides en cours de réaffectation.

Ces projets sont toujours un réel succès, et répondent non seulement aux besoins des artistes et créateurs, mais sont également bénéfiques pour les propriétaires, le public et la dynamique de la ville ou des quartiers dans lesquels ils sont développés.

Vu l’expérience passée en termes d’occupation temporaire de lieux en transition, les CRCs ont donc développé différents modèles fiables et complets comprenant la question de la convention d’occupation, des assurances, de la gestion du projet… Les CRCs ont également développé des Kits d’invasion temporaire, sous forme de mobilier modulaire et escamotable permettant d’investir/quitter les lieux rapidement.

image